Barcelone, 28 octobre (EFE) – L’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME) et le Centre Technologique de Catalogne (Eurecat) organiseront le 22 Novembre à Barcelone le premier Sommet Méditerranéen sur l’Innovation et la Numérisation.

Ce nouveau sommet aura lieu dans le cadre de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques (la MedaWeek Barcelone), qui se tiendra du 21 au 23 novembre à Casa Llotja de Mar.

La réunion rassemblera des académiques et des représentants des secteurs public et privé, dans le but de « transformer cet événement en une véritable plateforme régionale d’intérêt pour les innovateurs, les entrepreneurs, les entreprises émergentes et les investisseurs », comme l’expliquent ses promoteurs.

Le sommet discutera l’innovation, les nouvelles technologies, les « startups » et l’entreprenariat, mais également des nouvelles formules de financement pour conduire ces projets, tels que le crowdfunding ou les investisseurs « business angels ».

D’après Anwar Zibaoui, coordinateur générale de l’ASCAME, la révolution numérique implique de grands défis pour les pays méditerranéens en matière d’éducation ou d’emploi, mais également une grande opportunité de transformer leurs économies, de stimuler la créativité des jeunes et d’encourager l’égalité de genre et l’inclusion sociale.

Tenant compte du fait que 60% de la population méditerranéenne est composée de jeunes de moins de 30 ans et d’un taux de chômage élevé, le sommet abordera les moyens de promouvoir l’entreprenariat et de favoriser la création de nouvelles opportunités d’emplois.

« On estime qu’en 2025, plus de 3 million d’emplois supplémentaires pourraient être créés dans le secteur numérique », a souligné l’ASCAME.