Barcelone, 12 novembre de 2019 – Le 5ème Forum sur la Finance Islamique aura lieu le prochain 21 novembre lors d’une nouvelle édition de la « MedaWeek Barcelona », la Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques, organisée par l’ASCAME (Association des Chambres de Commerces et d’Industrie de la Méditerranée) y le CIBAFI (Conseil International des Banques et Institutions Financières Islamiques). Une rencontre au cours de laquelle différents produits financiers et d’investissement islamiques, axés sur l’éthique et la responsabilité, seront présentés comme une alternative au système financier occidental.

L’économie islamique suscite un intérêt croissant entre les secteurs public et privé des pays Euro-Méditerranéens. Un système économique en pleine expansion qui englobe 73 pays avec plus de 1,6 milliards de musulmans dans le monde (23% de la population mondiale) et couvre toutes sortes de domaines : les finances islamiques, l’alimentation Halal, la mode, les voyages, la presse, la recherche, l’industrie pharmaceutique, la cosmétique, etc.

Seulement en 2017 les musulmans ont dépensé au total 2 billions de dollars, principalement pour l’alimentation et les boissons (1,3 billions), suivis de la mode et du textil (243 millards) et du tourisme (160 milliards). Cependant, le domaine des finances s’est imposé comme le principal pillier de l’économie islamique, en raison de la croissance présentée ces dernières années et ses prévisions de futures expansions : on estime qu’en 2022 le secteur disposera de 3,5 milliards de dollars en actifs.

Face à la croissante  décélération et comme une prévision contre une autre crise financière, les économies occidentales trouvent dans le secteur financier islamique un modèle à explorer avec des produits et des instruments financiers plus sûrs et éthiques que ceux offerts par le secteur bancaire traditionel. Afin de présenter les avantages d’un système qui permet le développement économique durable, la MedaWeek Barcelona 2019 ouvrira un forum de discussion, dans lequel les entreprises financières internationales et espagnoles pourront se reunir avec des dirigeants de l’industrie, des entrepreneurs et des professionnels directement impliqués dans ce prospère domaine.

Au cours des dernières décennies, le secteur des services financiers islamiques a connu une croissance exponentielle doublant tous les cinq ans. Une croissante tendance qui a attiré l’attention d’acteurs mondiaux, à la fois des marchés associés à l’économie islamique et de ceux qui n’ont jamais été en contact avec elle. Dans ce contexte, la région méditerranéenne est vue comme un marché stratégiquement positionné et offrant de nombreuses opportunités  pour tirer parti des avantages découlant de pratiques financières responsables et durables inhérentes au système bancaire islamique.

La prospérité économique et le bien-être individuel sont les objectifs (alignés sur les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies) poursuivis par les finances islamiques, lesquelles sont appelées à accomplir un rôle essentiel pour le développement économique, l’impulsion commercial, la réussite de la stabilité financière, la lutte contre la pauvreté, l’inégalité et l’injustice sociale et la promotion du développement humain dans la Méditerrannée et dans le continent Africain. Pour ce faire, le secteur bancaire islamique dispose d’instruments financiers innovants, qui seront traités lors de la deuxième session du Forum sur la Finance Islamique Méditerranéenne, tels que les émissions de dettes (Sukuk) ou les compagnies d’assurance à garantie mutuelle (Takaful).

« Pour un développement sain de l’économie islamique et de son secteur financier, il sera nécessaire d’intégrer ses critères aux normes internationalement acceptées dans l’économie mondiale. L’économie islamique a un grand potentiel qu’il convient d’explorer dans ce forum », a déclaré Anwar Zibaoui, le Coordinateur Général de l’ASCAME. « Les secteurs financiers espagnols et catalan devraient consacrer leur efforts pour attirer ces types de fonds d’investissement qui sont très nécessaires aujourd’hui, comme l’ont déjà fait dans d’autres pays européens », ajoute-t-il.

La MedaWeek Barcelona 2019 est organisée par l’ASCAME, la Chambre de Commerce de Barcelone, l’Union pour la Méditerranée (UpM), l’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed) et le Consorcio de la Zona Franca. Une plateforme de coopération commerciale qui aspire obtenir une Méditerranée durable et égalitaire, en rompant avec les anciennes approches tout en construisant de nouvelles relations entre les rives de la Méditerranée et l’Afrique.

European Regional Development Fund              A way to make Europe