Barcelone, le 19 octobre (EFE) – La 12ème Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques (MedaWeek Barcelona 2018) revient du 21 au 23 novembre à Barcelone pour construire des liens entre l’Afrique et l’Asie et aborder l’impact de la révolution digitale sur les économies de la région.

La réunion, qui a lieu cette année sous le slogan « Une mer, trois continents : partager des objectifs communs », est organisée par l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME), la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Navigation de Barcelone, l’Union pour la Méditerranée (UpM), l’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed) et Consorci de la Zona Franca de Barcelona (CZFB), avec la collaboration d’autres organisations régionales et internationales. L’événement est cofinancé par le Programme du Plan International de Promotion FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) de la Chambre de Commerce d’Espagne.

MedaWeek Barcelona est un forum économique et commercial dédié à la promotion du secteur privé, du développement économique en tant que pilier de l’intégration régionale et des économies de la Méditerranée dans le monde.
Cet événement, qui a rassemblé plus de 18 000 participants lors de ses onze éditions précédentes, comprendra de nombreux forums, séminaires, réunions de travail et réunions institutionnelles, ainsi que la présentation de projets promouvant le secteur privé et de la coopération régionale.

Et tout cela, l’accent étant mis sur l’innovation et la numérisation en Méditerranée, comme l’ont expliqué les organisateurs de l’événement, qui rappellent que 60% de la population des pays de la côte méditerranéenne a moins de 30 ans et avec un taux de chômage élevé, la technologie peut donc jouer un rôle inclusif.

La MedaWeek accueillera propose également des forums sur l’économie dite bleue, le secteur hôtelier, l’industrie halal, les ressources humaines et la mobilité et abordera dans un nouvel espace de réflexion les défis ouverts par la découverte de nouvelles exploitations gazières en Méditerranée orientale et les opportunités que cela représente pour la région.

« La MedaWeek réunira ceux qui pensent que notre mer n’est pas une région oubliée, mais une région de l’avenir, sans ignorer les difficultés et les défis, tels que le développement économique, le changement climatique, la démographie ou l’urbanisation », soulignent les organisateurs de la réunion.

De plus, cette année, le rendez-vous économique « élargit ses horizons vers l’Afrique et l’Asie » et « crée des passerelles pour le commerce et l’investissement avec les régions et les pays voisins de la mer Méditerranée ».
En ce sens, la MedaWeek Barcelona ouvrira ses portes à la participation économique et commerciale de l’Afrique subsaharienne, soulignant la présence d’une importante délégation du Sénégal et de la Mauritanie, notamment parmi d’autres pays et des délégations d’entreprises du Golfe et de l’Asie du Sud. EFE