Defining the Road Ahead

Le New Africa Business Development Forum est l’un des forums les plus emblématiques de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques et de loin le plus ancien.

 

Cette édition est conjointement organisée par l’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed) et l’Union des Chambres Africaines. Le Forum portera sur les nouveaux défis liés au dynamisme des économies africaines dans les secteurs de l’agroalimentaire, des énergies renouvelables, de la logistique, du tourisme et des technologies appliquées. Des business models performants ainsi que des solutions de développement innovantes y seront exposées et développées pour permettre aux entreprises africaines d’accéder aux meilleures pratiques. De plus, le NABDF soulignera le rôle clé du Maghreb en tant qu’acteur influent et carrefour entre l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe.

20 Novembre 2019

#NABDF19

Co-organisé par :

Programme

9:00 – 9:15

Enregistrement

9:15 – 10:30

Salle Consuls

Ouverture Officielle du Premier Jour de la MedaWeek Barcelona 2019 et du New Africa Business Development Forum

La 13ème édition de la MedaWeek Barcelona (Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques) mettra en avant les dernières transformations régionales, en apportant des points de vue régionaux et européens sur les implications économiques des transitions politiques radicales et sur les moyens pour soutenir les relations entre l'Europe, la Méditerranée e l'Afrique.
Anwar Zibaoui

Coordinateur Général, ASCAME & MedaWeek Barcelona

Joan Canadell

Président, Chambre de Commerce de Barcelone

Ahmed M. El Wakil

Président, ASCAME

Pere Navarro

Président, Consorci de la Zona Franca de Barcelona

Josep Ferré

Directeur Général par intérim, Institut Européen de la Méditerranée (IEMed)

Laia Bonet

Troisième adjoint au Maire, Mairie de Barcelone

Nasser Kamel

Secrétaire Général, Union pour la Méditerranée (UpM)

Abdou Mboup

Ministre délégué à la Présidence, Gouvernement du Sénégal

Ali Al-said El-moselhy

Minister of Supply and Internal Trade, Gouvernement espagnol

Pere Aragonès

Vice-Président & Ministre de l'Économie et des Finances, Généralité de Catalogne

10:30 – 11:00

Pause Café

11:00 – 12:30

Salle Consuls

Session 1 : EU – Afrique du Nord – Afrique subsaharienne : une approche triangulaire

La coopération triangulaire EU – Afrique du Nord – Afrique subsaharienne s'inscrit dans un cadre plus large concernant les relations UE-Afrique et le cadre stratégique reliant l'Europe et l'Afrique. L'alliance représente une stratégie économique qui place les forces respectives de l'Europe et de l'Afrique dans la mise en œuvre intégrale du Plan d'Investissement Extérieur (PIE). Il en résulte un renforcement de la coopération commerciale tant au Maghreb que dans l'ensemble de la région méditerranéenne.
L’approche triangulaire entre l’UE, l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne consiste à identifier une plate-forme de dialogue inclusive et adéquate dans le but d’accroître le niveau d’investissement ainsi que la participation du secteur privé et des gouvernements respectifs. Pour cela, l’utilisation des instruments financiers innovants, l’application de mécanismes efficaces dans la garantie des crédits aux petites et moyennes entreprises (PME) et la promotion d’un climat commercial, seront des moyens efficaces.
  • Explorer les possibilités visant à promouvoir la coopération triangulaire, à stimuler l’investissement, à attirer davantage d’investissements étrangers directs (IED), à soutenir l’éducation et le développement des compétences pour l’employabilité, ainsi qu’à stimuler le commerce et à améliorer le contexte économique.
  • Réfléchir aux principaux axes d’action en vue de renforcer l’agenda économique de l’UE et de ses partenaires africains.
  • Recommandations politiques visant à maintenir les programmeurs et les mécanismes existants afin d’aborder la dimension continentale et de soutenir la coopération triangulaire entre l’UE – l’Afrique du Nord – l’Afrique subsaharienne.
Alfonso González

Directeur Général des Affaires Européennes et Méditerranéennes, Généralité de Catalogne

Mohamed Methqal

Ambassadeur & Directeur Général, Agence Marocaine de Coopération Internationale

Fathallah Sijilmassi

Ex-Secrétaire Général, Union pour la Méditerranée (UpM)

Ouahiba Behloul

Directrice Générale, Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie (CACI)

Jilani Benmbarek

Président, JB Group

Marisol Castro Rey

Chargée de Communication, Corporation Technologique d'Andalousie (CTA)

Abdou Souleye Diop

Directeur Associé, Mazars Maroc

12:30 – 14:00

Salle Consuls

Session 2 : Le dynamisme des économies africaines et des instruments pour le développement des entreprises et l'investissement sur le continent

Avec des taux de croissance annuels dépassant parfois les 5 %, la plupart des pays africains ont connu une croissance économique soutenue au cours des 15 dernières années, en particulier le Nigeria, première puissance économique d'Afrique. Cela a suscité une vague d'optimisme quant aux perspectives de voir enfin la région prendre des mesures concrètes pour s'attaquer à la pauvreté et au sous-développement.
Aujourd’hui, on s’attend à ce que la croissance globale se poursuive, mais à un rythme plus modeste. Dans un tel contexte, il est important de prêter attention aux facteurs de croissance afin d’identifier ceux qui sont susceptibles de contribuer a son maintien. L’Afrique subsaharienne reste dans l’incapacité de rejoindre les rangs des pays en développement qui fondent leur croissance sur l’exportation de biens manufacturés compétitifs.
L’amélioration du climat macroéconomique, tout comme la diminution du nombre de conflits et l’amélioration de la gouvernance politique et économique ont sans aucun doute été les moteurs essentiels de cette croissance. Néanmoins, les niveaux de diversification et de sophistication de l’économie restent peu élevés dans la plupart des pays africains.
Dans ce contexte, un développement des entreprises, un commerce intra-africain dynamique, une participation aux chaînes de valeur mondiales et une industrialisation sont les éléments fondamentaux pour créer un nombre suffisant d’emplois, du fait d’une croissance démographique élevée en Afrique.
  • Identifier les principaux défis et instruments pour le développement des entreprises et de l’investissement en Afrique.
  • Explorer les opportunités d’affaires dans la nouvelle zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA).
  • Discuter de l’impact de la révolution numérique sur la croissance inclusive et la création d’emplois en Afrique.
  • Stimuler les énergies renouvelables et le développement des entreprises vertes en Afrique.
Rudy Casbi

Journaliste & Co-fondateur, La Nouvelle Afrique

Hubert Danso

Président Directeur Général & Vice-Président, Africa Investor

Najwa El Iraki

Fondatrice & Présidente Directrice Générale, AfricaDev Consulting

Bousso Lo

Présidente, Association Setu Senegal

Albert Alsina

Président Directeur Général, Med Cap Partners

Henri Malosse

Membre & Ex-Président, Comité Économique et Social Européen (EESC)

Président, Vocal Europe

14:00 – 15:00

Pause Déjeuner & Networking

15:00 – 16:30

Salle Consuls

Session 3 : Économie Numérique en Afrique

En Afrique et en Méditerranée, l'économie numérique peut aider à établir des partenariats public-privé et à créer un nouveau dialogue pour traiter certains des problèmes les plus répandus dans la région : réduire la pauvreté et améliorer l'éducation, fournir des soins de santé et éradiquer les maladies, relever les défis de la durabilité et répondre à la demande croissante de nourriture en prenant en compte la croissance démographique élevée et promouvoir l'inclusion sociale.
Avec 1,2 milliard d’habitants et une population la plus jeune du monde, le continent africain est prêt pour la transformation numérique. Pour devenir les innovateurs, les entrepreneurs et les leaders de demain, la population et les gouvernements africains ont besoin de moyens numériques efficaces afin d’accéder aux technologies et aux marchés. Les entreprises doivent adopter les derniers modèles numériques pour se connecter avec leurs clients. D’ici 2021, la connectivité Internet devrait doubler.
D’ici 2030, l’ensemble des personnes, des entreprises et des gouvernements en Afrique devraient avoir accès au numérique. En d’autres termes, l’Afrique devrait disposer de structures et de plateformes numériques, d’une population qualifiée, d’un accès aux services financiers numériques et devrait contribuer à stimuler les investissements et l’entreprenariat numérique (intelligence artificielle, automatisation). Tout ce potentiel de la nation africaine repose sur les femmes et les hommes. Les gouvernements, en améliorant les politiques et la prise de décisions, ainsi que le secteur privé, ont la clé pour libérer ce potentiel.
  • Comment comprendre les enjeux locaux et les défis de la numérisation ?
  • Au-delà des obstacles, de nouveaux modèles économiques sont-ils en train d’émerger ?
  • Industrie 4.0 en Afrique : comment mettre en œuvre la numérisation des processus d’affaires et la fabrication intelligente ?
  • Financement : quelles sont les solutions innovantes pour accompagner les transformations ?
  • Comment une entreprise méditerranéenne et internationale peut-elle réussir en Afrique ?
  • Comment la technologie numérique peut-elle être un levier de développement ?
  • Comment l’intelligence artificielle affectera-t-elle les secteurs clés de l’Afrique et de la région méditerranéenne ?
Rudy Casbi

Journaliste & Co-fondateur, La Nouvelle Afrique

Hicham Iraqi Houssaini

Directeur Pays, Microsoft Maroc

Asma Alaoui

Directrice Associée, Africa Key Partners

Fethi Ferhane

Membre Élu & Président de la Commission Tourisme, Chambre de Commerce et d'Industrie d'Oran

Ahmed Baya

Président Directeur Général, Startup Mauritania

Divaika Kiemba Dina

Président, Centre Euro Africa

Coordinateur Afrique, Adminex Group

Jose Ramon Mohedano

Conseiller Associé, AXIS Africa

European Regional Development Fund A way to make Europe