Présentation de la Déclaration du secteur privé méditerranéen

25e anniversaire du Processus de Barcelone

« Revenons à la vocation de Barcelone »

19th November 2020

09.15

25 initiatives pour le nouveau modèle de développement économique dans la région méditerranéenne – Revenons à la vocation de Barcelone

À l’occasion du 25e anniversaire du Processus de Barcelone et dans le cadre de la 14e Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques (MedaWeek Barcelona), l’ASCAME, en collaboration avec les plus importantes organisations du secteur privé en Méditerranée, en Europe, dans le monde arabe et en Afrique, organisera une présentation de la Déclaration du secteur privé méditerranéen, qui rassemblera les principaux acteurs du secteur privé de la région méditerranéenne (Europe, Afrique, Asie), afin de soutenir le processus d’intégration méditerranéenne du point de vue de la société civile.

Pionnier depuis 1982 dans la promotion de la coopération économique et entrepreneuriale entre les deux rives, l’ASCAME va promouvoir plusieurs initiatives et événements dans toute la région, confirmant son engagement avec la Méditerranée, la continuité du processus de Barcelone et pour favoriser un nouveau départ qui transformera la Méditerranée en une zone de dialogue et d’échange.

Des chefs d’entreprise de la Méditerranée, d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient, tels que des associations d’entreprises, des présidents de chambres de commerce et d’industrie et des représentants de PME, se réuniront lors de cet événement sans précédent. Lors de cette rencontre, ils uniront leurs efforts et s’engageront pour le développement économique et social de la Méditerranée à travers 25 initiatives d’action.

Le sommet méditerranéen du secteur privé a pour principaux objectifs d’impliquer l’association euro-méditerranéenne, de soutenir le processus de Barcelone et l’UpM, et de déployer des efforts en vue de la mise en œuvre d’une zone euro-méditerranéenne d’intégration économique. Une réunion qui vise à fournir aux organisations publiques et privées des deux côtés de la région les outils appropriés pour renforcer la coopération et l’échange de connaissances en vue d’un développement plus efficace et intégré.

L’économie de la Méditerranée a pour principal pilier le secteur privé. Par conséquent, il devient une partie inhérente de l’économie méditerranéenne et devrait également être sérieusement pris en compte dans le processus décisionnel afin de stimuler l’avenir de toute la région et de certaines entreprises. En outre, le secteur privé devrait être activement impliqué dans l’élaboration des politiques de développement pour la région méditerranéenne, l’association Euro-Med et le partenariat avec l’Afrique, qui pourrait être un partenaire majeur.

La fonction du secteur privé ne supprime pas le rôle du secteur public. Bien au contraire, elle le complète. Tant le public que le privé peuvent fournir un réseau de protection pour l’économie de la région. En raison de son potentiel, le secteur privé peut jouer un rôle crucial et efficace, par exemple en contribuant au développement humain et économique, en éliminant le chômage ou en offrant des opportunités aux femmes et aux jeunes. Il joue également un rôle important dans la croissance du revenu national, car il réduit la dépendance et augmente les exportations.

L’épidémie mondiale de COVID-19 a eu un impact sur tous les aspects de notre vie. De la façon dont nous travaillons à l’endroit où nous achetons notre nourriture, en passant par la façon dont nous nous saluons, nos vies ont changé radicalement. Au cours des neuf derniers mois, la façon dont le monde fait des affaires a radicalement changé. La plupart des organisations et leurs réseaux ont été bouleversés.

Alors que la crise COVID-19 entraîne de profondes modifications de la nature du travail et de l’emploi, des mesures plus larges sont nécessaires pour assurer l’inclusion sociale et économique des populations de jeunes méditerranéens, en particulier les femmes. Une stratégie de relance tend à renforcer la croissance, ce qui ne peut se faire sans une bonne gouvernance, sans le développement d’une classe moyenne forte, ou sans une forte cohésion sociale. Des aspects qui devraient constituer les piliers clés du nouveau modèle de développement.

L’urgence est un point crucial en ce moment. Urgence d’une réactivation pour éviter l’étouffement économique et financier, mais aussi pour jeter les bases du nouveau modèle de développement économique dans la région méditerranéenne. Il n’y a pas de succès facile ni d’échec ultime et, au point où en est l’économie méditerranéenne actuellement, il n’y a pas de meilleure option que de transformer ces difficultés imposées par la pandémie en une opportunité de changement complet.

La région vit immergée dans de multiples défis : la pandémie, le développement économique, le changement climatique, la démographie, la jeunesse, l’inclusion des femmes, le chômage, l’urbanisation, l’éducation, la démocratie… Et malgré tout, nous sommes condamnés à réussir. Dans ce processus, le secteur privé doit cesser d’être un simple spectateur pour devenir un acteur, car il influence la croissance économique, la création d’emplois et le développement social dans la région méditerranéenne. En tant que prédécesseur du processus d’intégration par la longue et constante tradition d’échanges entre les deux rives de la Méditerranée, le secteur privé mérite d’être reconnu et impliqué en contrepartie de son développement. En outre, ce rôle actif devrait être élargi en multipliant les projets et programmes horizontaux et régionaux qui soutiennent les capacités des organisations intermédiaires, telles que les chambres de commerce, les fédérations de PME et les organismes d’assistance publique.

Dans le processus de création de richesse et d’une Méditerranée globale et compétitive, tous les acteurs, mais surtout les entreprises et leurs représentants (Chambres de commerce méditerranéennes, associations d’entreprises, etc.) qui encouragent les activités de coopération économique entre les pays et les continents de la région, sont les « véritables acteurs de la paix ».

Les chambres de commerce et les dirigeants du secteur privé doivent redoubler leurs efforts pour promouvoir les fondements du nouveau modèle de développement économique dans la région méditerranéenne, en stimulant la création d’emplois, notamment par des initiatives de recyclage et d’amélioration des compétences, par des politiques fiscales qui offrent des filets de sécurité sociale en faveur des personnes vulnérables et des pauvres, et par un développement ciblé du secteur privé qui réduira le chômage des jeunes et stimulera l’intégration des femmes et des jeunes populations dans la main-d’œuvre régionale.

La nouvelle économie en Méditerranée a pour principal pilier le secteur privé. Par conséquent, il devient une partie inhérente de l’économie méditerranéenne et devrait également être sérieusement pris en compte dans le processus décisionnel afin de stimuler l’avenir de toute la région et de certaines entreprises. En outre, le secteur privé devrait être activement impliqué dans l’élaboration des politiques de développement pour la région méditerranéenne, l’association Euro-Med et le partenariat avec l’Afrique, qui pourrait être un partenaire majeur.

Conférenciers:

Saleheddine Mezzouar

Ancien ministre des affaires étrangères du Royaume du Maroc (keynote speaker)

Maria Helena de Felipe

Présidente de la Fédération des associations méditerranéennes de femmes d'affaires (AFAEMME)

Ahmed M. El Wakil

Président de l’Association des chambres de commerce et d’industrie de la méditerranée (ASCAME)

Joan Canadell

Président de la Chambre de commerce, d’industrie, de services et de navigation de Barcelone

Rejoignez-nous lors de la présentation de la Déclaration du secteur privé méditerranéen et découvrez les nouvelles tendances,
trouvez l’inspiration et, surtout, faites de bonnes affaires !

POURQUOI Y PARTICIPER?

  • Réunions de réseautage B2B entre des investisseurs régionaux et mondiaux et des entrepreneurs de la Méditerranée, organisées dans un format de speed dating.
  • Présentez vos innovations et vos compétences technologiques.
  • Soutenez les entrepreneurs et les start-ups pour qu’ils puissent présenter leurs projets innovants aux investisseurs.
  • Rejoignez notre liste de sponsors et partenaires MedaTalks.
  • Encouragez et inscrivez les membres de l’équipe qui s’intéressent à l’innovation à assister à la conférence.

European Regional Development Fund              A way to make Europe