Building Stronger Ties through Social Economy

L’économie sociale est déjà un élément fondamental du secteur privé et contribue au développement durable et à la compétitivité. C’est un acteur économique de premier plan, qui dynamise l’économie de pays comme l’Espagne, la France ou le Portugal. Dans l’Union européenne seulement, elle génère 8% du PIB et représente 10% de toutes les entreprises. Dans la région euro-méditerranéenne, elle joue également un rôle important puisqu’elle crée 15 millions d’emplois à travers 3,2 millions d’entreprises. 

Ce secteur est dynamique. Il favorise l’émergence de sociétés inclusives, portées par la création d’emplois et une croissance durable. Pourtant, pour prospérer, il a besoin d’écosystèmes adaptés et solidaires qui peuvent fournir le cadre de son développement

La Méditerranée est confrontée à un sérieux défi démographique et doit créer six fois plus d’emplois que ceux qui sont actuellement disponibles. Avec des ratios de chômage des jeunes de 35% et de 45% pour les femmes, la situation est fragile dans certains pays. Disposer d’un écosystème commercial sain, inclusif et durable est synonyme de prospérité et de possibilité de catalyser tout le potentiel de la région.

La pandémie de COVID-19 a ralenti la croissance économique à travers le monde. En 2019, le taux de chômage a atteint 12 %. Dans la même période, 30 % des travailleurs étaient dans le travail informel au sud de la Méditerranée ; une situation qui touche les jeunes (62,4 %), les femmes (54,3 %) et les travailleurs du secteur du tourisme (70 %).

Une action coordonnée est nécessaire pour créer des économies inclusives et l’emploi des jeunes. Il est nécessaire de faciliter la voie au secteur privé, ainsi qu’un plus grand investissement public dans les infrastructures, la santé et l’éducation qui offrent les outils. Il faut un projet qui offre des alternatives pour accueillir l’énorme énergie des jeunes et des femmes.  Des options qui améliorent leur représentation au sein du gouvernement des organisations et qui utilisent cette énergie pour la reconstruction économique et sociale.

Il est possible de favoriser le processus d’innovation, d’expérimentation et de collaboration entre tous les acteurs du marché dans tous les secteurs d’activité. La clé est de reconnaître la valeur ajoutée des entreprises et organisations de l’économie sociale, d’améliorer leur capacité à rendre compte des dimensions sociales et économiques de leurs actions, et d’utiliser ce potentiel pour lutter contre le chômage et construire une économie qui fonctionne pour les gens et la planète.

L’économie sociale doit être intégrée dans un nouveau modèle de développement économique qui englobe également une révolution numérique, verte et bleue, afin de parvenir à un système juste, égalitaire et inclusif qui pourrait répondre aux attentes sociales et réduire le fossé de l’injustice. La lutte contre les inégalités et la pauvreté doit être au centre de ce grand défi.

Les conséquences du COVID-19 ont eu des répercussions dans le monde entier, indépendamment du développement des pays ou de leurs forces politiques et économiques. Cette pandémie a clairement montré qu’en plus d’exiger des systèmes de santé universels avec une réponse immédiate et de qualité, il est essentiel de repenser les réseaux sociaux qui nous relient au niveau local, national et international.

Cette pandémie est l’occasion de donner une visibilité à l’économie sociale et de faire en sorte que les principes qui l’inspirent touchent un plus grand nombre d’acteurs locaux, régionaux et internationaux.

Stimuler les services locaux, promouvoir les circuits courts de production-distribution et réorganiser la communauté, sont quelques-unes des actions qui sont développées pour générer des mécanismes d’inclusion sociale, économique et politique dans un contexte de récupération post-COVID-19.

Repenser et préparer l’avenir est une tâche difficile, car la pandémie de COVID-19 a engendré une crise sanitaire mondiale aux conséquences énormes dans de nombreux domaines de la vie. Nous ferons bientôt l’expérience de son impact sur l’économie, le bien-être et la situation de l’emploi de millions de personnes, ainsi que sur la qualité de l’emploi dans cette nouvelle réalité normale.

L’économie sociale est présentée comme une voie plausible pour récupérer et développer des emplois décents qui répondent de manière globale à la crise actuelle. Il y a des leçons et des bonnes pratiques de la coopération communautaire, de l’économie circulaire, de la durabilité et des actions qui impliquent des personnes, des groupes et des entités ayant des connaissances et une expérience sur la façon de renforcer les liens territoriaux.

18th November 2021

17:00 – 18:30

Mediterranean Social Economy Forum

Session: La région méditerranéenne doit relever de grands défis après le COVID-19

  • Relance et nouveau développement par l’économie sociale dans la région méditerranéenne.
  • Défis, stratégies et réponses de l’économie sociale après COVID-19.
  • Comment renforcer l’économie sociale en Méditerranée et consolider sa contribution au développement économique, à la collaboration régionale et à l’inclusion sociale ?
  • Initiatives euro-méditerranéennes favorisant le développement de l’entrepreneuriat de l’économie sociale.
  • Quelles leçons ont été tirées de l’économie sociale pour renforcer l’inclusion sociale et économique, afin d’identifier et de reproduire les pratiques et politiques publiques dans la région ?
  • L’économie sociale dans les réponses et les problèmes liés au numérique, à l’écologie et au changement climatique.
  • Comment construire un écosystème euromed favorable qui favorise la coopération des entreprises et le développement de l’économie sociale en vue du plan d’action européen pour l’économie sociale que la Commission européenne approuvera à la fin de 2021.

Keynote welcome speakers confirmé

Christa Schweng | President, European Economic and Social Committee.

Juan Antonio Pedreño | General Coordinator of the ESMED Network and President of Social Economy Europe and CEPES.

Abdelkader El Khissassi | Deputy Secretary General Economic Development and Employment, UfM.

 

Keynote welcome speakers à confirmer

Yolanda Díaz Pérez | Second Deputy Prime Minister and Minister of Labour and Social Economy, Government of Spain (tbc)

Keynote speaker

Presenter: Mr. Juan Antonio Pedreño | General Coordinator of the ESMED Network, President of CEPES and Social Economy Europe.

Victor Meseguer | Director, Social Economy Europe.

 

Table: « L’innovation sociale et la technologie au service des personnes et de la planète”

Intervenants confirmés

Moderateur: Haddar Mohamed | Vice president, Réseau des Associations de l’économie sociale RADES

Jamal Hamid | Head of Administration and Finance President, Cooperative COOPSCLUB

Aicha Belassir |Technical Director of the Federation of Employers’ Associations of Insertion Enterprises FAEDEI

Table: “Des entreprises de l’économie sociale pour construire un marché du travail inclusif et égalitaire”

Intervenants confirmés

Moderator: Abdellah Souhir |President, Moroccan Network of Social and Solidarity Economy (REMESS).

Marta Bruschi (EU) | DIESIS Network, Social economy initiatives in favour of job creation in the Mediterranean region.

Alessandro Viola | Head of Investigation and Development of the Cooperazione Finanza Impresa CFI, Workers-buyout support programmes, Italy

Closing words: Carlos Lozano | Coordinator of ESMED Secretariat. Spanish Confederation of Social Economy Enterprises CEPES

Co-organised in partnership with:

Salvador Illa

Ministry of Health, Government of Spain (Special Guest Speaker)

Enric Mayolas

Consulting Director, World Health Management (Moderator)

Gonzalo Fanjul

Policy Director, Institut Salut Global

Chakib Abouzaid

Secretary General, General Arab Insurance Federation

European Regional Development Fund              A way to make Europe